Des tranquillisants pas si innocents/ Article sur planetesante.ch

Sur le long terme, les benzodiazépines, prescrites notamment contre l’anxiété, ne sont pas sans risque, en particulier chez la personne âgée.

A force, le geste est devenu une habitude. Depuis des années, Jacques prend chaque soir un somnifère pour s’assurer d’une bonne nuit de sommeil. Jeanne, elle, ne sort pas sans sa boîte de tranquillisants dans son sac à main, au cas où. Ces exemples ne sont pas isolés. Les seniors sont de grands consommateurs de benzodiazépines (ou molécules apparentées), des médicaments utilisés contre l’anxiété et l’insomnie ou lors d’un sevrage alcoolique, notamment. La prévalence de la consommation dans cette classe d’âge se situe entre 12 et 32%, et peut atteindre 57 à 59% chez ceux souffrant de troubles psychiatriques.

Lire la suite >>>


Posts à l'affiche
Posts Récents